Compte rendu – Les foulées Gauloise

Puymiclan– 20Km – D+200- 2019  

Ils sont ou les Gaulois?!

Quand Speedy tortue a décidé de faire dans l’original… pour sa sortie du dimanche.

Et bien oui vous comprenez, courir le dimanche comme ça, tranquille dans les bois, toute seule, c’est sympa, mais c’est quand même beaucoup plus cool avec plus de 300 personnes et un photographe perché sur un camion!

Pour vous expliquer rapidement, dans 2 semaines (plus 1 semaine au moment où j’écris cette article…) je cours 42km, j’arrive à la fin de ma prépa. Le coach a bien dit, pas de course! Speedy tortue a bien dit qu’elle ferait un max de courses du challenge grand trail 47, il fallait trouver un compromis. Rien de mieux que d’épingler un dossard et de faire cette course à la cool en mode « sortie longue ».

Jour J – Départ prévu de la course à 09h30 pour les 10 et 20K mais aussi la course des enfants et la randonnée

7h00 : Petit réveil tranquille, beaucoup trop mangé hier soir au restaurant Indien, mais je fais quand même l’effort de manger un peu et je finis de préparer mes affaires pour partir. Un beau soleil était prévu, mais des températures tout de même encore basses, je décide de faire l’oignon et j’enlèverais des couches aux files des kms

foulées gauloises Puymiclan gâteau sport patate douce carotte
Gâteau sport patate douce – carotte

8h00 : En voiture Simone!

8h45 : J’arrive dans le village, je pars chercher mon dossard, moyennement motivée il faut le dire, j’ai froid et je suis un peu fatiguée sur cette fin de prépa.

9h10 : Dossard OK, pose café OK, pose pipi OK. Bon, me reste plus qu’a finir de m’équiper et partir m’échauffer. J’ai tellement était laxiste sur la préparation de mon sac ce matin que j’en ai oublié mon porte-dossard… Tant pis, je trouve au fond de mon sac 4 épingles qui feront l’affaire! 

foulées gauloises Puymiclan

9h25 : Après quelques tours de stade je n’ai toujours pas chaud, mais j’ai le sourire, je rigole toute seule d’être là avec tous ces champions prêts à envoyer du lourd pour gagner et moi qui suis en mode balade… 

208 coureurs sur les 10Km et 142 sur le 20Km ça fait du monde sur le stade, mais nous sommes tous fin prêts à galoper sous le soleil. Après quelques mots du maire et des organisateurs, on entend les dernières « bonnes courses » entre coureurs et…

…1, 2, 3 c’est parti, un pied devant l’autre on se retrouve à l’arrivée…

1 à 5 km : Départ sur la route pour quelques centaines de mètres, j’avais pris le choix de me mettre devant pour le départ, je suis vite doublée par les affûtés des 10 et 20 km, Sarah me double aussi dans les premières minutes on échange quelques mots et lui explique que pour moi aujourd’hui c’est cool, je la perds rapidement de vue. Je vois plusieurs coureurs, que je connais par les réseaux sociaux, qui me doublent dans les 1ers km, on échange rapidement quelques mots et je leurs souhaite bonne course. Je garde mes yeux sur mon cardio, on a dit en mode cool, on fait pas exploser le petit cœur surtout que le terrain est bien gras et que les montées comme les faux-plat donnent rapidement mal aux jambes et font monter les pulsations.

5 à 10 km : Le parcours est vraiment très agréable, on passe de sous-bois à des champs puis de nouveau des sous-bois ; c’est vallonné, mais pas non plus de grosses montées à passer, je tiens mon rythme de croisière. J’ai normalement 3 filles devant moi sur le 20km, j’ai perdu de vue depuis le début Sarah mais j’ai en vue encore les 2 suivantes. Ho on a dit sortie cool, alors tu oublies le podium OK??!!

La bifurcation entre le 10 et le 20km se fait au 8e km de la course, j’y arrive dans peu de temps et c’est à ce moment là que je vois justement passer devant moi une coureuse taillée comme une fusée ; bon elle, c’est sûr, elle est sur le 10…, mes yeux se sont portés sur son dossard ; ah non, elle est sur le 20km. Je ne sais même pas comment j’ai fait pour voir son dossard vu l’allure à laquelle elle m’a doublée, elle a dû louper le départ ou n’a pas le bon dossard c’est pas possible?! 

10 à 15 km : Je suis depuis plusieurs km la même coureuse qui, après le bolide qui nous a dépassée, se retrouve donc 4e F. C’est très bien pour moi, je suis donc 5e si les comptes sont bons, je me cale derrière elle et surtout ne pas la doubler (c’est bien la 1ère fois que mon objectif est de ne pas doubler une féminine)

Les km se passent plutôt bien, un peu long avec tous ces coureurs, pas un pour faire un brin de causette pffff… bon ok pour vous c’est une course, mais bon je veux papoter moi =) 

15 à 20 km : Je me rapproche de plus en plus de la 4e F. Dans une montée je comprends bien qu’elle est en difficulté et j’entends même qu’elle souffre de son genou. Bon, pas besoin de rester derrière non plus pour faire du zel, je passe devant et lui souhaite bonne chance, on est bientôt arrivé.

Le parcours est rempli de sous-bois, j’adore ça ! C’est tellement agréable surtout avec la chaleur qui est tombée, on est bien mieux au frais. Au 17km on revient sur nos pas, la fin est bientôt là. Je suis contente, j’ai tenu mon rythme, pas de bobo ni de chute, presque un exploit. J’aperçois la tour en pierre que j’avais en ligne de mire au départ. Je ne dois plus être très loin de la ligne d’arrivée.

foulées gauloises Puymiclan

Eh oui j’aperçois l’arche, encore un petit raidillon, un tour dans un champ et go on finit sur la pelouse du stade le sourire jusqu’aux oreilles.

Sortie prévue sur le programme de 2h00 course faite en 1h58. Si ça, ce n’est pas un bon timing ?! Et en plus 4e féminine, de quoi récupérer quelques points pour le challenge grand trail 47 en prime.

J’apprends par Sarah que la fusée qui m’avait doublée au 7e km l’a aussi doublée à la même vitesse et comme moi, elle n’a pas compris d’où elle arrivait, bravo Madame! =) 

Une petite pose à la table du ravito pour reprendre des forces avant de déjà repartir dans ma campagne =)

Comme toujours un grand merci aux l’organisateurs et bénévoles de cette course. Il faut aussi dire que la course était entièrement gratuite pour ceux qui s’inscrivait avant le jour de la course.  C’est assez peu courant pour le souligner! Des ravitaillements en eau étaient prévus sur le parcours, beaucoup de bonnes humeurs aussi! Encore merci à vous et comme toujours c’est un plaisir de courir dans le 47. A très vite! 

Pour plus de photos  c’est ICI 

Et le classement général des courses  ICI 

Le parcoure et ma course sur STRAVA

foulées gauloises Puymiclan

Un commentaire Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s