Compte rendu – Trail de Pécharmant 2ème partie

Creysse– 32Km – 2019 

Retrouver le compte rendu de la 1ière partie de la course de Pécharmant ICI

Que le chemin est long…

C’est une course un peu spéciale et donc un compte rendu un peu différent que je vais vous proposer pour le Trail de Pécharmant. Cette course se présente sous différents formats, il y a la course nocturne de 12km le samedi soir et deux courses de 12 et 32km le dimanche matin. Il est possible de combiner le samedi et le dimanche mais aussi de faire en relais pour les 32km. Ce qui fait au total pas moins de 6 courses (12 le soir ou 12 le matin, 12+12, 12+32, 32 et 32 en équipe) et beaucoup de participants pour chacune d’elles. Ça demande une très bonne organisation et de ce coté-là, on ne peut que féliciter Le club du Spéridon et les bénévoles qui ont fait un travail de dingue !

La 2ième course n’est pas une boucle mais un parcours en ligne, il nous faudra donc prendre une navette depuis l’arrivée de la course pour rejoindre le départ prévu à Lalinde ( 20 min de bus).

La veille, nous avions convenu de nous retrouver pour 8h00, histoire de prendre un petit café, nous raconter notre nuit et prendre le bus ensemble.

Jour J 2– Départ prévu à 9h30 pour les 32km

5h45 Déjà de très longues minutes que je ne dors plus… Entre la peur et l’excitation de la course qui m’attend, je ne tiens plus vraiment en place… Aucune douleur ni même fatigue à déclarer pour le moment, ouf la course démarrera au moins dans de bonnes conditions.

6h00 Mon petit dèj m’attend gentiment dans la cuisine ( un délicieux gâteau sport fait maison dont je compte bien vous partager très prochainement la recette !) un grand café et…. J’attends, il est encore super tôt, je ne pars pas de la maison avant 7h30…

7h30 En route ! Après le dilemme de la tenue, pluie pas pluie, chaud ou froid, sans parler du choix des chaussures… Finalement, je rechausserai mes saucony après un rapide coup de brosse pour enlever la boue de la veille, je suis enfin équipée et sur la route.

8h00 Voiture garée, je pars me chercher un café en attendant mes 2 frapa et le reste des copains.

8h15 Direction l’autobus, tout le monde se raconte sa courte nuit, fait l’étalage de ses nombreuse « provisions » prévues pour la course… A nous écouter, on fait un peu drogué quand même ;p

9h00 Pose pipi pour tout le monde Ok, on part trottiner 5 min dans le froid, histoire de dire qu’on s’est échauffé avant le départ… Photos du groupe prises, allez Go, le départ nous appelle !

Trail Pécharmant  BERGERAC RUNNING

9h30 Je ne lâche pas Coach d’une semelle, je lui ai dit que je le suivrai toute la course, je pense qu’il ne se doute pas encore qu’il va vraiment devoir me supporter sur 32km.

Pour ce qui est de la technique de la course, je me suis dit que, au lieu de faire 32 km, il fallait que je fasse simplement  6 petites courses de 5km (oui  les 2 derniers km c’est bonus !), pour ce qui est de l’allure ou autre, je suis Coach et niveau nutrition, manger toutes les 30 min minimum ( bon de ce coté-là, je pouvais faire une course de 10h vu ce que j’ai pris dans le sac….)

Quelque mots d’un speaker et 3, 2 1…

C’est parti un pied devant l’autre! 

1 à 5 km J’emboîte le pas de coach, mes 2 frapa, eux, passent devant et prennent vite le rythme. Ça commence très fort avec une belle montée dés le départ mais c’est loin d’être la dernière alors on grimpe ! J’ai beaucoup de mal à suivre Coach sur ces 1ers kms le temps que mes jambes trouvent, elles aussi, le rythme. Arrivée en haut de la 2eme côte, le coach marque une pose, m’attend et nous repartons ensemble, MERCI!

5 à 10 km Je n’arrive pas à éloigner de mes pensées que je suis partie pour 32 km, je me concentre pourtant sur la découpe de mes 6 petites courses mais rien à faire, mon cerveau est buté ! Je réalise aux 8 km qu’il est déjà temps de manger un petit quelque chose, je n’ai pas vu les 1er km passés, c’est déjà bon signe, pour mon 1er ravito, c’est compote ultimumsport, j’aperçois au loin mes frapa, on se fait de grands signes et des cris d’encouragement ( c’est la dernière fois que je les apercevrai mes 2 bolides)

10 à 15 km Je ne lâche plus d’une semelle le coach, j’ai posé le cerveau et cours dans ses paé. Je me concentre simplement sur mon hydratation et mon alimentation (à coup de barres énergétiques et de compotes),  pour l’allure, je lui fait totalement confiance. C’est à la fin de ces 15km que j’aurais du continuer mon chemin mais non non je reste gentiment avec lui, Manu nous a rejoint pour quelques kms, il passe rapidement devant, on le retrouvera sur le prochain ravito. Je commence à me connaitre un peu et je vais vraiment rentrer dans le dur de la course d’ici 5 à 7 km, pour les 1er 30 bornes, je préfère assurer niveau vigilance et suivre le guide.

15 à 20 km Au 16km c’est la micro-pose, je n’ai pas du tout l’habitude de m’arrêter mais Coach me le conseille fortement moins d’1min simplement le temps de manger un quartier d’orange et nous voilà repartis, cette petite pose redonne un coup de fouet au moral et nous voilà repartis de plus belle ! Je sens le 20km arriver à grands pas… Je trouve le temps long, je sens bien que la fatigue pointe le bout de son nez, coté cuissous tout est toujours ok pas de douleur !

20 à 25 km Là, ça commence à être dur dur, je suis à plus de la moitié de la course mais je sens que ces derniers km vont être bien plus longs…. 20,5km, 21km, 21,05km Mais c’est moi ou les km qui n’avancent plus?! Arrivée aux 22.5 km, je reprends du poil de la bête mais c’est à ce moment-là que Coach lui a son coup dur, je passe devant, il me dit de continuer la course et garder mon allure… J’ai pas du faire 2 km sans lui je crois… Incapable de tenir mon allure, je relance trop souvent et me fatigue inutilement, Coach le vois me rattrape et passe devant… Ouf merci !

25 à 30 km J’ai les jambes non pas en coton mais comme des piquets, plus les km passent et plus mes mollets et cuissous se durcissent, une petit côte technique dans un sous-bois, je peine à lever les pieds, un coureur derrière moi trébuche et… c’est sur mon mollet qu’il a décidé de s’agripper ! Pas cool, j’avais pas besoin de ça, je fais un mauvais mouvement et une belle douleur à la hanche s’installe…. Les km sont de plus ne plus longs… C’est dur! Je suis comme je peux, le coach qui me distance de plus en plus… Une petite gomme boost stimum pour finir et aller, je ne dois rien lâcher !!!!

30 à 32km Aller Speedy tortue, plus que 2 petits kms ! T’as raison ! ça a été les 2 plus longs km que j’ai pu courir je crois… ça n’en finissait plus ! Mais j’arrive à rattraper Coach sur le denier ravito, je lui emboîte le pas et ne le lâche plus jusqu’à la fin…. Je vois au loin les couleurs du gymnase d’arrivée ! C’est bon la fin est toute proche !!! Je me sens pousser des ailes plus une douleur ! On sort du sous-bois, je vois la ligne d’arrivée devant nous, Coach prend ma main et celle d’un 2 ième copain runner (Olivier) qui a fini le parcours avec nous et nous voilà prêts à en finir avec cette course… C’est bon la ligne est passée en 3h et 10 min ! Je sors dans les bras de mes frapa qui m’attendent les larmes sont presque là, je remercie mille fois Coach qui m’a « porté » sur ces 32km.

Ce jours-là, ni l’amoureux ni ma famille était là sur la ligne d’arrivée, j’attachais une grande importance à cette course alors oui, j’ai eu un petit pincement au cœur… Mais d’avoir mes 2 Frapa à mon arrivée, d’avoir tous les copains runners qui nous félicitent et sont là pour partager ce super moment avec moi m’on’ « vite » fait oublié tout ça… Entourez-vous de personnes qui croient en vous et vous ferez des miracles ! =)

Et le petit plus de cette course quand même, c’est ma place de 2ième et surtout de partager le podium avec ma cocote qui fait 1ière haut la main. On est aussi rejoint par Sophie qui ferait 1er de sa catégorie, le coach peut être fier de ses drôles de dames et de toute son équipe, on a déchiré ! =) 

received_370205980433247

Je tenais à féliciter le club du Spiridon Bergerac et tous leurs bénévoles pour l’organisation et l’ambiance de ses courses, c’est un travail de dingue qu’il a fallu faire pour gérer tant de participants. Mais tout était vraiment parfait, que ce soit du coté du tracé de la course, des ravitaillements, de la gestion des navettes et surtout de la super bonne ambiances! C’est une course que je ne risque pas d’oublier !

Trail Pécharmant  SPIRIDON ULTIMUM

Pour plus de photos et vidéo c’est ICI  ou ICI ou LA et encore ICI 

Et le classement général des courses  ICI 

Le parcoure et ma course sur STRAVA

trail de pecharmant

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Altitude 4810 dit :

    Bien joué et chouette compte-rendu ! 👍💪🥈

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s