Compte rendu – La nocturne du grand week-end nature – GWEN 2018

Casteculier / St Romain le Noble – 20Km 

C’est l’autoroute du bonheur 

dénivelé

Me voilà repartie pour la 3 ième fois en région voisine chez nos amis Agenais.

Grande 1 ière pour moi, c’est un trail nocturne de 20 km qui m’attend, je voulais depuis un petit moment tenter l’expérience et vous aller vite comprendre que je n’ai pas été déçue du déplacement !

De cette course, je ne connaissais que la distance, aucune idée du dénivelé qui m’attendait mais j’étais pour une fois un peu plus confiante, je maîtrisais au moins la distance et dans le noir les cotes… on les voit pas !!

Jour J – Départ prévu à 18h30 pour les 20Km

A mon grand malheur ,la course tombais le jour des manifestations prévues dans tout le pays mais pas question d’annuler mon départ, ça me prendra le temps qu’il faut mais je serai sur la ligne du départ ! J’avais en moyenne 2h00 de voiture mais pour ne pas me mettre dans le rouge avec la circulation, j’avais décidé de prendre large…

Pour corser ou faciliter la course ( ça dépend comment on voit les choses…) j’étais accompagnée d’un lièvre ! Sébastien, rencontré sur d’autres courses Agenaise m’a gentiment proposé de m’accompagner sur la course. D’abord un peu septique, je connais mon allure et la sienne et je n’avais pas vraiment envie de lui faire perdre son temps… mais à y réfléchir, ça me permettait au moins d’être sure de donner le max de mes cuissous pendants la course.

13h00: Repas plutôt léger ce midi, purée citrouille / pomme de terre, poulet coco et compote de pomme.

14h00: Allez Go en voiture Simone ! La route se fera finalement sans trop de difficultés… J’arrive finalement sur les lieux de l’événement à 16h00. Je sors me dégourdir les jambes et après avoir fait le tour du village en quelques minutes, je prends le temps d’une micro sieste dans l’auto.

20181117_155801.jpg

17h00: D’autres coureurs commencent à arriver et remplir le parking, je profite encore du peu d’affluence pour aller récupérer mon dossard avec lequel on me donne une bouteille de rouge de la région (je vais finir alcoolique ou avec plus de place dans ma cave ;p)

17h15: Mon « lièvre » Seb arrive, le départ des navettes est prévu à 17h45 (A oui, je ne vous ai pas dit, le départ de la course se fait dans un village voisin à quelques km de là et des navettes gratuites ont été mises à disposition des coureurs par les organisateurs)

17h45: On monte dans le bus, j’en profite pour dire bonjour à toutes les têtes que je reconnais et nous voilà partis pour 15 min de route.

18h00: Il y a un sacré vent sur la place, je suis plutôt bien couverte et après quelques foulées pour m’échauffer, je me sens déjà mieux.

18h30: Le départ devrait être donné mais les organisateurs nous informent qu’il manque encore un bus de coureurs… Il faut être patient, 5, 10, 15… 25 min toujours pas de bus à l’horizon, on commence à avoir sacrément froid, heureusement les organisateurs sont là pour que la bonne humeur reste présente et nous nous retrouvons tous à danser sur la place de l’église pour ne pas attraper froid.

19h00: On apprend qu’ont attend un bus fantôme… Après cette petit blague non voulue par l’organisation, on se regroupe sur la ligne de départ le coup de sifflet est vite donné 1, 2, 3 GO c’est parti …un pied devant l’autre….

1 km ça part sacrément vite… J’en touche un mot à mon lièvre qui me propose de ralentir mais pas question, on m’a dit qu’au 2 ème km une belle montée nous attendait, je ne veux pas commencer à prendre du retard….

2 km A oui, elle est là la montée ! C’est partir pour presque 1 km de « montagne »… pas loin de 100m de dénivelé, ça pique les cuissous et nous sommes tous les uns derrière les autres, les mains sur les cuisses en cherchant tant bien que mal, la fin de cette ascension dans le noir…

3 à 8 km Ça galope, ça galope une vrai autoroute cette course ! Je ne m’y attendais pas vraiment… Moi qui suis plus adaptée aux cotes et relance, si peu de dénivelé et temps de vitesse, je me demande combien de temps je vais tenir… Par contre, étrangement la course passe à une allure folle, ma montre bip le 8km devant le 1er ravito et je suis plutôt surprise, je m’attendais à être à peine au 5 ou 6 km. D’être accompagnée rend la course bien moins longue, je n’ai même pas râlé sur les 3 premiers km, moi qui d’habitude ronchonne toujours avant de trouver mon rythme !

8 à 9 km Après la montée du 2 ème km, on allait bien finir par trouver une descente… et quelle descente : 70m en moins de 1km ! Je rigole et lance à mon lièvre que toute descente annonce forcement une montée..

Carte

10 à 11 km et elle ne s’est pas fait attendre, nous revoilà partir mains sur les cuisses à de nombreuses reprises pour grimper cette butte sans fin…. Par chance? le parcours se fait en sous bois (mes portions préférées en trail). Je passe de temps à autre devant mon lièvre avec ma super frontale… C’est quand même plus agréable de voir où on met les pieds ;p

11 à 12 km A peine arrivés en haut que nous voilà repartir en descente, pour une fois, je n’ai pas peur et sors les chevaux, je reste concentrée là où je mets les pieds et tente de suivre le tracé de Seb très à l’aise.

13 à 16 km des sous bois, des chemins, un peu de route et surtout une bonne allure, je sens bien que je commence à avoir du mal à suivre… Je mange un petit abricot sec, bois un peu d’eau et tente de suivre du mieux que je peux mon lièvre qui voit que je faiblis, il me propose de ralentir l’allure mais non, je doit réussir à le suivre ! Au 15 km gros coup de mou, on se refait doubler par quelques participants et je commence à râler. Je ne tiens plus le rythme, ça m’énerve je reprends un abricot de plus…

Screenshot_20181118-003826_Instagram

16 a 18 km On remonte, j’arrive tant bien que mal à redoubler quelques coureurs, ça me redonne de l’énergie, Sèb est vraiment d’un bon soutien à ce moment ! Je me répète de rien lâcher pendant toute la montée, la fin est bientôt là.

18 à 19 km Ça roule, on se retrouve avec les coureurs des 10 kms, ça ce bouscule un peu et je talonne Seb au max.

19 à 20 km c’est bon 1 km, c’est rien, je débranche le cerveau un dernier petit rampillou avant d’arriver sur la pelouse du stade où est dressé l’arche d’arrivée, je monte et relance à fond! Sprint de fin, j’entends Seb qui m’encourage, il me laisse passer devant lui sur les derniers mètres, allez gaz gaz ! La ligne est passée, je suis vidée, heureuse d’avoir tant donné sur cette course digne d’une autoroute d’Allemagne ! Je remercie mille fois mon lièvre sans qui, c’est sur, je n’aurai jamais espéré faire ce temps-là ! Je finis 8 ième féminine,  très heureuse d’avoir donné le max de moi sur cette course ! Les participantes avaient un sacré niveau, je suis en admiration sur leur chronos et discute avec quelques-unes d’entre elles pour le féliciter.

Il faut vraiment que je travaille ma vitesse, les cotes et relance je « maîtrise » mais les courses sans trop de dénivelé, j’ai du mal à suivre… Coté nocturne, que du BONHEUR, vite vite une nouvelle course à la frontale ! Je ne sais pas si c’est d’avoir couru de nuit ou d’être accompagnée mais c’est passé à une vitesse cette course…! J’ai encore une fois pris beaucoup de plaisir à courir en terre Agenaise.

On part vite se changer, avec la fatigue, le froid se fait vite ressentir… On se retrouve tous dans la salle des fêtes devant la tables des ravitos remplies de fruits, gâteaux et d’une bonne soupe ! Je discute rapidement avec les autres participants avant de devoir déjà repartir sur les terre du Périgord…

20181117_211917.jpg

Un grand bravo aux organisateur et bénévoles de cette course, c’est toujours avec beaucoup de plaisir de je viens courir dans les coins. De la bonne humeur, une très bonne organisation (on dira rien pour le bus fantôme promis =D), un parcours comme je les aime entre sous bois et petits chemins… A l’année prochaine et pourquoi pas sur la course orientation…!

Un grand merci aussi à mon lièvre sans qui je ne serais certainement pas à la 75ème position au classement ;p Si tu sais pas quoi faire le 9 décembre, il me semble qu’il y a la dernière course du challenge… =D

Pour plus de photos c’est ICI

Et le classement général des courses  ICI 

Le parcoure et ma course sur STRAVA

43411449_2314482441912404_3562137135320399872_n.jpg

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s