Compte rendu – 10km des quais de Bordeaux

Bordeaux 2018 – 10Km 

La boucle est bouclée

Le 11 novembre 2017, je m’élançais sur ma 1ière course officielle. J’avais foulé mes tous 1iers mètres de Run seulement 3 semaines avant, autant vous dire que je ne savais pas du tout dans quoi je m’embarquais mais à cette époque-là, ma copine Marie avec qui, par la suite, j’ai couru le semi de Disneyland m’avais motivé à bloc. Mais quand on n’est pas coureur, 10km ça fait quand même un peu peur…

Le 11 novembre 2018, nous voila 1 an après… pour ceux qui me suivent depuis un moment vous connaissez un peu mon parcours et un amour pour le run est né ! De nombreux dossards épinglés, quelques podiums montés mais surtout de nombreuses personnes rencontrées tout aussi sympas et plus passionnées les unes que les autres.

Alors oui, ces 10km des quais de Bordeaux, que j’aime le bitume ou non, c’est mon anniversaire de course comme je le dis si bien. Et j’espère le faire de nombreuses années le tour de ces 2 ponts! Pour l’occasion, d’ailleurs, j’ai voulu revêtir ma jupe de Speedy Tortue, on sait jamais, si ça peut me faire aller plus vite…( attendez-vous à revoir cette jupe souvent par ici, c’est ma tenue officielle de course pour l’année 2019… oui, le RUN, c’est FUN 🙂

Jour J – Départ prévu à 10h00 pour la 1ière vague (Départ par sas de chrono toutes les 3 mins)

6h35 Alors la coup de chance ! J’ai complètement oublié de mettre mon réveil… D’être une lève tôt, ça aide bien, je n’ai que 5 min de retard… ça devrait largement le faire!

7h00 Décidément, tout va mal ce matin… Plus de patates douces pour mon petit dèj… Je vais devoir faire à l’impro sans vraiment savoir si mon estomac le supportera pendant la course. J’ouvre le frigo, il me reste des pois chiches, un yaourt de soja et dans mon placard magique des flocons d’avoine… Bon, on mixe tout ça avec un peu de cannelle, on verra bien ce que ça donne…

7h35 En voiture Simone…Top départ direction Bordeaux.

9h00 Voiture garée, costume enfilé, je file en direction du miroir d’eau sur le village de la course pour récupérer mon dossard et le T-shirt de l’événement.

Mes 2 Frapa et d’autres amis runners sont déjà là, on échange quelques mots, petits photos souvenir et je pars m’échauffer sur les quais.

received_503028723542368-01.jpg

9h45 Il commence à y avoir une sacrée foule sur les quais, 4000 personnes attendues, ça prend de la place…. Je file en direction de mon sas de départ au panneau moins de 50 min. Pas trop la forme ce matin, je sens bien que le petit dej n’est pas vraiment passé… On va y aller tranquille….

10h00 Tous les participants sont en place plus motivés que jamais! Et très interloqués par ma tenue… Oui je suis seule à être déguisée..

Allez, les 1er départ sont lancés! GO c’est a moi, on n’y va un pied devant l’autre!

1 km, ça bouchonne un peu sur les 1er mètres, pas mal de personnes jouent des coudes pour trouver leurs places, je me fais un peu secouer au départ mais trouve rapidement ma place.

2  km, on est sur la 1er partie plutôt simple avant la montée du pont Chaban Delmas. J’essaye de maintenir une bonne allure et prends la décision de faire cette course aux sensations et non à la montre. Le tout, c’est de ne pas se griller les plumes avant la montée des ponts.

3 km, Devant le pont, allez hop en avant les cuissous, on montre ce qu’on a dans le ventre! La montée se fait en toute simplicité, j’en profite pour doubler pas mal de coureurs sur cette partie-là. On redescend rapidement de l’autre coté des quais, toute une partie est sur du pavé, pas super top pour courir

4 au 5 km, J’ai voulu faire quelques accélérations mais rien à faire, le ventre est complètement noué et dés que j’essaie d’augmenter la cadence je suis pliée en deux… Bon, l’idée des pois chiches au petit dèj OK c’était vraiment pas une bonne idée… On arrive au point d’arrivée et départ des relais mais aussi de la table des ravitos, bon là, sans hésitation, je passe mon tour et tente tant bien que mal de me frayer un chemin à travers les gobelets en plastique qui recouvrent le sol….

6 km, Je ne sais pas du tout si mon allure est bonne mais je continue sur ma vitesse de « croisière », histoire de garder du jus pour la montée du 2eme pont.

7 km, et hop on remonte… J’adore ça, arriver en haut grosse relance sur le pont de pierre, j’ai le ventre en PLS mais pas grave les cuissous, on adore la montée !

8 au 9 km, on part dans le sens opposé à l’arrivée, bon pour ceux qui connaissent, pas de grandes surprises mais j’entends râler quelques participants qui, je pense, ne s’y attendaient pas trop à celle-là…

Je vois depuis un petit moment un coureur me suivre de prés… serai-je son lièvre?! C’est un comble pour Speedy Tortue ça…. Je lui demande quand même quel temps il compte faire, mais je sens qu’il n’est pas au meilleur de sa forme au 8km, il me dit après quelques secondes qu’il vise si possible les 47min. C’est le temps que j’avais fait il y a quelques semaine sur une course de 10 km aussi, il semblerait alors que ça soit envisageable….

Je comprends vite que c’est moi qui lui donne l’allure et au 9eme km, je commence à augmenter la cadence, j’ai le ventre en vrac mais pas grave, c’est dans la tête et un pied devant l’autre!

10 km, mon pauvre coureur à qui je sers de lièvre et vraiment dans le rouge… Mais je veux qu’il fasse un bon temps alors je l’encourage, le plus long étant fait, il fallait décrocher le cerveau, je n’ai même pas de réponde de sa part je crois qu’il est dans le dur là…

Allez à quelques mètres d’arriver, je lâche tout, grand sourire et on pense à rien ! La ligne est passée, je coupe le chrono… 47min au top! Vu l’état de mon estomac, j’aurai vraiment pas parier sur le chrono… Je me retourne et je vois, tout rouge, mon super suiv

eur il me remercie mille fois de l’avoir poussé jusqu’au bout de la course. On fait une petit photos souvenir et vraiment, je suis contente de voir que même une tortue peut devenir le lièvre =) 

Chacun reçoit une jolie médaille et un sac rempli de gourmandises dans le sac d’arrivée. 

Ce que je vais retenir cette année de la course?! C’est que la petite tortue qui est née sur ces quais l’année dernière a bien évolué, pour se transformer en Speedy tortue et même en lièvre pour certains il faut croire =) Et ça je le dois à toutes les personnes qui m’entourent et qui me poussent à donner le meilleur de moi-même! 

 

Merci aux organisateurs et bénévoles des 10km des quais de Bordeaux, c’était encore un très bel événement mené d’une main de maître. Je vous dis bien évidement à l’année prochaine… D’ici la Speedy Tortue va rechausser ses baskets de trail pour manger un peu moins de goudron et un peu plus de dénivelé…!

 

Pour plus de photos c’est ICI

Et le classement général des courses  ICI 

Le parcoure et ma course sur STRAVA

42866977_1781361785296282_9070911912006385664_n.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s