Compte rendu – Eco-BIOTRAIL de Montaigne et Gurson 2018

Montaigne et Gurson – Trail 11,50Km

Un Nom prometeur!

Pour les personnes qui me connaissent vous vous doutez bien qu’associer les mots « ECO, BIO et Trail » ne pouvait que m’inciter à prendre mon dossard pour le départ de cette course !

2 parcours étaient possibles, un de 11.5 Km et un autre de 21 Km. Bon pour la petit histoire ( je vais tenter de la faire rapide) j’avais initialement prévu de partir pour les 21Km avec mes 2 FraPadingues ce qui annonçait aussi nos retrouvailles après notre séparation de 2 ou 3 longues semaines sans parcourir les chemins et bois en baskets réunis. Mais mon genou me joue des siennes et voulant participer à un trail dans les Pyrénées le week-end suivant, j’ai préféré la jouer cool et partir sur une petit distance… et j’ai bien fait !

Jour J – Départ prévu à 10h00 pour les 15 km

5h00 – Non mais là… faut me laisser dormir !! On n’est pas en semaine et on va pas chausser les baskets aux aurores aujourd’hui !

6h30 – Aller GO, on saute du lit, j’ai l’appel du petit déjeuner qui se fait sentir ! Un bon bol avec vitamines, protéines et féculents pour être au top!

Bon petit déjeuner de sportif avant Eco-BIOTRAIL de Montaigne et Gurson 2018

8h15 – Départ de la maison, j’ai prévu d’arriver plus tôt pour voir le départ de mes 2 Frapa’ qui s’élancent sur le 21Km.

8h45 – Arrivée dans le village de la course, je vois au loin mais deux acolytes déjà au pas de course pour récupérer leurs dossards, il y a beaucoup de monde, je ne m’y attendais pas vraiment, mais j’en suis agréablement surprise et même ravie pour les organisateurs.

De rapides salutations aux coureurs que je connais et je parts moi aussi récupérer mon dossard. Avec lequel nous avions chacun un « petit » lot qui nous avait été soigneusement préparé avec plein de produits Bio et locaux.

9h30 – Départ de la course des 21 Km, je reste prés de la ligne de départ pour encourager mes 2 FraPa’ et notre sponsor Rrun. Quelques photos et les voilà partis!

J’en profite pour retrouver mon amie Marie qui prend le départ avec moi pour les 11 km et qui sera aussi avec moi pour le semi-marathon de septembre, on refait le monde un instant et c’est déjà à nous de prendre place dans le sas pour le départ!

10h00– Pour vous dire la vérité je suis pas du tout, mais alors pas du tout dans la course… Pour tant tout est réuni pour me plaire, amis, soleil, bon-humeur… Aller plus le temps de réfléchir le départ est donné et puis je finis par savoir que telle une bonne locomotive, il me faut plusieurs km pour me mettre dans le bain!

1 au 3 km – Pas grand chose dans les jambes ni dans la tête mais les semelles semblent faire effet sur la douleur de mon genou, je galope plutôt tranquillement, le mental n’est pas encore là mais le tracé est très sympa!

4 au 7 km – Les km les plus longs qu’il m’ait été demandé de faire, quel dommage quand je repense au parcourt… Dans les sous-bois, exactement les lieux où j’aime courir, le sentier était propre et dégagé mais le genou lui est resté au 3 km… une douleur sacrement gênante m’empêche de profiter de la course et de relancer ma foulée, le pire dans cette histoire c’est qu’elle n’est pas située au même endroit que d’habitude c’est à ne plus rien y comprendre… à chaque nouvelle montée, j’ai envie de rebrousser chemin… à ce moment-là je me dit que ça va être interminable cette course…!

8 km – Je croise Olivier un coureur avec qui je discute régulièrement et qui lui aussi a un genou en vrac, décidément c’est la course des boiteux on dirait! Et la sans crier gare, la douleur disparaît totalement ! Je reste sur mes gardes mais en profite pour accélérer le pas d’ici quelle revienne, j’aurais au moins pris un peu de plaisir sur cette course !

9 km au 10 km – Arrive la partie plus technique de la course, un peu d’escalade, de passage dans une grotte, de saut au dessus des branches et en plus, miracle, mon genou ne fait plus parler de lui et là, clairement, je m’amuse comme une enfant ! J’ai la pêche ( ben oui avec mon allure de tortue sur le reste du parcours, j’ai encore beaucoup de jus sous la semelle !) je cours, je saute, je vole… je suis juste heureuse d’être enfin dans la course!

10 km – la montée au château… 20% de pente, bon là clairement j’ai fait les 5 1ers mètres en courant et j’ai rapidement pris l’option marche rapide, pas facile ce dernier km quand même, mais la vie de château ça se mérite… les derniers mètres avant l’arrivée sont supers roulants alors plein GAZ!

11 km c’est bon c’est la fin, la ligne d’arrivée est passée, 1h06 je ne voulais pas dépasser les 1h09 donc plutôt satisfaite… Mais rapidement, je me sens déçue par ma course, je ne suis même pas fatiguée, juste frustrée d’avoir dû faire la tortue sur plus de la moitié du parcours et pourtant c’était tellement sympa comme circuit ! Mais il faut bien des ratés pour en faire des meilleurs?!

Speedy tortue va affûter ses ailes pour la prochaine course!

Je suis rapidement rejointe pas mes 2 FraPa’ qui finissent leur 21 km et la Cocotte qui nous fait même un beau podium ! Je retrouve aussi Olivier et Marie avec qui je discute de la course et qui, pour eux aussi, ne s’est pas aussi bien passée que prévu… C’était un jour sans pour les coureurs des 11 km, il faut croire.

Bon place à la bière pour oublier tout ça et commencer notre récupération !

Un grand merci aux organisateurs de ce Trail mais aussi à tous les bénévoles, une organisation au TOP et beaucoup de bonne humeur ! Sans parler du repas qui était servi, de beaux produits frais et préparés avec attention ! Non vraiment rien à redire! Je re-signe pour l’année prochaine avec une motivation et un genou au top de leur forme !!

Pour plus de photos c’est ICI

Et le classement général de la course pour les 21 km ICI  et les 15 km ICI

aba730_bfb239bda8b84406a5b86c6ee2357571_mv2

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Joyel olivier dit :

    Au final moi la course sn’a été la total inverse de toi lol puisque au départ quasiment aucune douleur du coup je suis parti dans mon allure habituelle, mais arriver au 7kms terminé genou out j’ai vraiment cru devoir arrêter, j’aurai peu être du d’ailleur car finir dans la douleur comme sa je me doutais que j’allais le payer cher. Et puis surtout dégoûter que mon genou me lâche dans la partie technique, se que j’adore par dessus tout, alors j’ai baisser les bras et fini temps bien que mal, et finir en 1h10 sa m’a déçu car sans la blessure j’aurai pu finir en 1h05 je pense. Mais l’année prochaine je la referais car le parcours n’est pas très compliqué et techniques donc de quoi s’amuser. En tout j’étais super content de t’avoir vu et parler et à très vite 😉. Je t’ai pas vu avant la course car je suis très vite en mode concentration lol.

    Aimé par 1 personne

  2. J’espère que l’année prochaine tu pourra refaire cette course dans de bien meilleur condition! et surtout que ton genou va vite te permettre de recourir. Aller courage bientôt tu pourra reparcourir les chemin en baskets! =) moi aussi ça ma fait plaisir de discuter avec toi après cette course a très vite!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s