Mes 1ières Erreurs de débutante en course à pieds

On me demande souvent quand j’ai débuté la course à pieds et je réponds toujours en Octobre 2017, pour moi c’est vraiment à partir de cette date que j’ai commencé à courir. Je n’éprouvais pas encore vraiment le plaisir de le faire mais j’aimais faire quelques kms quand la météo le permettait en weekend.

Mais la vérité, c’est qu’avant de me remettre vraiment au sport, j’ai voulu tenter de devenir moi aussi une running addict il y a 3 ans ! Et on peut dire que je m’y suis vraiment très mal pris, au bout de quelques mois j’abandonnais déjà sans avoir réussi à dépasser la distance de 5kms, sans plaisir et dans la douleur.

Avec le recul, j’ai voulu partager avec vous mes pires erreurs de débutante en course à pieds, je pense en faire surement encore beaucoup (j’ai déjà même quelques petites idées…) mais ça je ne pourrais vous le confirmer que dans quelques années… 😉

Courir tous les jours:

J’ai cru bêtement que de courir tous les jours aller me permettre de progresser plus rapidement… J’ai surtout épuisé mon corps et ma motivation! Surtout que je ne pratiquais plus du tout de sport depuis 1 an, je vous laisse imaginer le traumatisme pour mon corps!

Il n’y avait aucune notion de plaisir dans mes sorties, je me disais que peut-être à force de courir, j’allais finir pas aimer ça… C’est plutôt l’inverse qui s’est produit pour le coup !

Quand vous débutez la course à pieds, prenez le temps de récupérer entre chaque sortie, ne vous forcez pas non plus, il faut que ça reste un plaisir de sortir pas une obligation ni une punition!

blog.jpg

Ne pas m’échauffer ni m’étirer avant et après une course:

J’ai remarqué après mettre remis à courir ou même dans les activités sportives en général que mon corps et ma tête ont plus de mal durant les 1er minutes de l’effort à être concentrés et réceptifs à l’effort demandé.

 Avant quand j’allais courir, je descendais de la voiture, enclenchais le chrono et à peine 20 secondes après mettre garée, j’étais déjà en train de courir au max de mes « capacités ».

Aujourd’hui, je prends toujours 5 à 10 min pour soit démarrer mon footing doucement soit étirer un peu mes muscles, mon esprit et mes muscles reçoivent l’info que nous alors partir pour une séance d’effort et les 1er minutes ne sont plus du tout compliquées à gérer bien au contraire.

Pour ce qui est des étirements et du retour au calme après une sortie,  c’était inexistant aussi, ce qui me provoquait de fortes douleurs dans les jambes et une mauvaise récupération de l’effort. Aujourd’hui, je prends le temps de marcher quelques minutes après ma sortie et je pratique beaucoup d’étirement et de massage au réveil. Mon corps me dit MERCI de lui accorder ces quelques minutes de bien-être!

Il vaut mieux raccourcir de quelques minutes votre sortie pour garder un peu de temps à la décontraction musculaire plutôt que sauter sous votre douche ou dans votre voiture par manque de temps après votre footing.

 Course - run - Bergerac

Vouloir toujours plus : 

Si hier j’ai couru 2 km aujourd’hui j’en cours 2,5 km demain 3, donc normalement je suis ok pour les 10 km d’ici quelques jours…

Oui… je résonnais de cette façon! J’étais dans le mal à chacune de mes sorties à vouloir toujours faire quelques centaines de mètres en plus ou courir un peu plus vite que la veille !

Résultat ?! Très vite découragée! Le corps n’a pas le temps de s’adapter à un effort, qu’on lui en demande déjà plus et sans repos en plus.

Le corps humain, c’est une belle machine à condition d’en prendre soit et de l’écouter.

Qui a t-il de grave à ne pas battre son record à chaque sortie ?! Vous n’êtes pas en compétition permanente! Apprenez plus tôt à prendre du plaisir sur une petite distance ou à petit vitesse, vous progresserai bien plus vite et plus naturellement, tous ça sans douleur et avec PLAISIR !

Ne pas manger correctement avant et après l’effort : 

On ne va pas se mentir, nous sommes nombreux à avoir commencé la course à pieds plus ou moins pour perdre quelques kilos superflus. Mais ce n’est pas en partant l’estomac vite ou en s’affamant après une sortie que vous allez perdre plus vite (je ne parle pas là bien sur des sorties à jeun que beaucoup pratique le matin).

Il est important de partir non pas avec un estomac trop rempli mais plutôt avec une ressource suffisante d’énergie dans votre organisme. Par exemple une collation que vous aurez pris quelques heures avant votre sortie.

Après votre sortie, hydratez vous bien et penser à reprendre un peu de force avec des barres protéinées par exemple. Ce n’est pas la peine de vous jeter non plus sur la nourriture sous prétexte que vous avez couru, c’est simplement pour ne pas avoir un gros coup de fatigue quelques heures après l’effort.

petit déjeuner porridge de soja

 

Ne pas être patiente:

On en revient un peu au paragraphe de vouloir en faire toujours plus à chaque sortie. La course comme n’importe quel sport demande de la patience et du temps pour progresser.

Et il n’y a rien de plus démotivant que de s’attendre à des résultats trop rapides! « Rome ne s’est pas fait en 1 Jour »

Il faut laisser le temps à votre corps pour s’habituer à un certain effort demandé avant de lui demander de courir un marathon…

Fixer vous de petits objectifs pour commencer et de petits objectifs en petits objectifs, vous allez vous rendre compte que votre progression va être bien plus rapide que vous ne le pensiez!

Bilan de ma reprise en main

Penser que la course est un sport complet et se suffisant à lui-même :

Oui courir c’est du sport, plutôt complet même, il fait travailler le cardio, le bas du corps et même le haut du corps. Mais pour progresser, il faut s’avoir diversifier ses pratiques sportives, votre corps reste un être fainéant et va vite s’habituer à l’effort que vous lui demandez ce qui finira par vous faire stagner.

Il ne faut pas hésiter à rajouter des séances de natation, vélo, HIIT, renforcement musculaire … Vous avez mille et une possibilités pour varier votre pratique sportive et laisser votre corps donner le meilleur de lui-même.

Faire toujours et encore la même sortie :

J’avais la chance d’habiter près d’un parc arboré, plutôt plat pour mes sorties et à 2 min de voiture en plus (Oui je prenais ma voiture pour même pas 3 Km…).

J’ai couru presque tous les jours dans ce parc pendant 4 ou 5 mois…. On peut dire que je connaissais le parcours absolument par cœur… Je me rends compte aujourd’hui que c’était complètement démotivant de faire toujours et encore le même circuit. Ça ne me motivait plus du tout d’ y aller… Aujourd’hui, quand je reviens dans ce parc, c’est plutôt pour améliorer mon chrono ou quand j’ai vraiment pas envie de me prendre la tête sur un nouveau parcours et que je veux juste me vider la tête,

J’ai appris à varier mes sorties, à courir autant sur route qu’en campagne et j’essaie de varier les terrains et leur localisation le plus possible pour ne pas végéter dans une routine.

C’est très bien de refaire le même parcours quand on veut faire une sortie sans réelle prise de tête ou essayer d’améliorer son temps sur un même parcours. Mais ce n’est pas à faire et refaire à chacune de vos sorties, vous allez vite trouver le temps long et vous ennuyez.

Courir permet vraiment de découvrir de magnifiques paysages et parcours, il faut savoir en profiter au maximum, c’est comme ça que vous allez devenir un vrai accro au footing…

J’espère que cet article vous a plu, il est un peu long mais j’ai voulu partager avec vous un maximum de mes erreurs pour que, je l’espère, vous ne fassiez pas les mêmes.

Et vous quelques sont vos pires erreurs quand vous avez débuté la course à pieds ?

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Joyel Olivier dit :

    Super article qui peux servir au débutant(e). Je me reconnais dans certains passage lol. J’ai démarré l’année dernière le Trail en Août d’abord tout seul pour voir si sa me plairait et ensuite en club pour progresser. Et direct je commence pas à courir 2 ou 3 kms non non direct 10kms, et mon corp m’a bien fait comprendre que j’y étais aller trop fort, sa aurai pu m’en dégoûter mais au final sa m’a encourager à aller en club. J’ai également négliger les échauffement et étirements et maintenant que je fais les choses comme il faut je sens la différence. Mais m’a plus grosse erreur et de ne pas avoir fait de renforcement musculaire et Gainage sa m’a fallu 2 grosses blessures maintenant chaque jour je fais entre 20 et 45min de gainage. Et également du VTT après des courses.
    En tout cas bravo pour ton article vraiment top. Et hâte de lire les prochain.

    J'aime

    1. Merci pour ton retour sur l’article on apprend malheureusement souvent de nos erreurs plus que des recommandations qu’on nous donne. Mais les erreurs sont aussi un apprentissage de la vie 😉. Ce qui est bien c’est que tu a compris tes erreurs et tu a mis les bonne chose en place pour y remédier 👍

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s