Compte rendu La Citadine des Papillons Blancs 2018

La tortue qui se voit pousser des ailes

La Citadine des Papillons Blancs 2018

26 mai 2018 Faux départ – Course annulée pour cause d’intempérie mais, part chance, les organisateurs ont pu reprogrammer ce trail Urbain.

Une course un peu particulière pour moi vu quelle doit se courir en binôme. Et oui la course à pieds n’est pas qu’un sport solitaire, il peut être aussi être solidaire grâce à l’association des Papillons blanc de BERGERAC,

Cette manifestation a pour objectif d’accompagner le changement de regard sur le handicap en mettant en avant des valeurs portées par l’association : SOLIDARITE TOLERANCE et ENGAGEMENT

La Citadine des Papillons Blancs

Je fais équipe avec un coureur « novice » aussi, seulement quelques mois de basket à son actif mais déjà de nombreux km parcourus et un très bon niveau … Pour vous dire la vérité quand il m’a proposé de faire cette course avec lui, j’ai un peu hésité en regardant les chronos qu’il affichait à un mois de la course ! Mais il faut bien se surpasser de temps en temps pour progresser! Le nom de notre team était déjà tout trouvé pour moi « LE LIÈVRE ET LA TORTUE » ;D

16 Juin – Départ pour les 8Km 20h30

7h00 ….Et non rien ne sert de courir … il faut partir à point… et la course n’est que ce soir, pas de spécial petit dèj près course pour moi, mais je garde cette gourmandise pour mon goûter tout de même !

10h00 mes cuissous me démangent, à cette heure-ci, ils sont soit sur une course soit à la salle, je pars faire quelques km à vélo histoire de les dégourdir et les tenir en forme pour la course de ce soir, après tout ce n’est QUE 8km… (ça c’était ma pensée avant de commencer la course….)

18h30 Heure idéale pour savourer mon bol spécial prè-run et être en forme à l’heure de la course.

19h45 J’arrive sur les lieux de la course, l’amoureux a bien voulu suivre encore une fois pour mon plus grand plaisir (c’est qu’il y prendrait goût à m’accompagner ?!)

Je retrouve mon binôme qui s’est occupé de nous récupérer les dossards plus tôt dans la soirée et avait même eu la super idée de nous faire faire des t-shirt floqués à l’effigie du nom de notre team !

20h00 La manifestation a rassemblé beaucoup de coureurs avec lesquels je participe souvent aux courses de la région, on papote et on échange sur nos dernières sorties.

La Citadine des Papillons Blancs

Franck #le lièvre de notre binôme me propose de faire quelles minutes d’échauffement avant le départ, moi encore très zen à seulement quelques mins du départ je le suis prenant ça à la rigolade… Hè… attends là on s’échauffe ?! Non parce que je suis déjà sur mon allure de course…! ça promet ! Je suis d’un coup beaucoup moins zen et mon éternelle perte de confiance en moi revient quant à elle au galop !

La Citadine des Papillons Blancs

20h30 coup de sifflet ! Franck nous a fait partir devant, moi qui passe mon temps à partir en fin de peloton je me sent un peu perdue…

La course est une petite boucle d’un peu plus d’1km que nous alors faire 6 fois avant de rejoindre la ligne d’arrivée.

Nous voilà partis pleine vitesse dans les rues de Bergerac, ha non pardon… à regarder mon binôme, je dirais plutôt me voilà partie à pleine vitesse et lui en balade de santé… J’ai dû m’excuser peut être mille fois pendant la course de ne pas aller plus vite pour lui, mais je savais déjà que nous étions bien plus rapides qu’à mon habitude et j’avais même peur de ne pas réussir à finir avec cette cadence de course!

Courir en ville est bien moins simple que je ne le pensais, nous devons ralentir à chaque détour de ruelle pour tourner un coup à gauche, à droite, attention une poubelle… et un pavé qui dépasse et qui manque de me faire voler sur les deux 1er boules!

Les encouragements tout le long de la course font vraiment plaisir et me font oublier mes jambes qui ne me portent déjà plus aux 3 ème tour…

1446222262116

Franck est vraiment d’une grande aide à ce moment-là de la course, il m’encourage et surtout me permet de maintenir l’allure en le suivant, ce n’est pas évident de courir avec bien meilleur que soi mais c’est vraiment très formateur, je peux dépasser les limites que je me donne!

Dernier tour, je dois tout donner, mon binôme m’encourage de plus en plus pour ne pas lâcher, la ligne d’arrivée est proche, je tente une dernière accélération qui me fait pour le coup voir des papillons sur les derniers mètres.

46.30min Nous sommes arrivés! Je n’en reviens pas du temps que nous avons mis, je comprends mieux pourquoi mes jambes m’ont abandonné depuis plusieurs km déjà ! Et l’heureuse surprise d’arriver 5ième au classement général et 1er en équipe mix!

images

A l’arrivée, nous recevront tous une petite médaille avec quelques goodises.

Après avoir repris mes esprits, je pars à la table des ravitaillements très bien fournie en sucré et salé pour mon plus grand bonheur (La tortue ne mange pas que de la salade !)

La Citadine des Papillons Blancs

C’est sur, seule je n’aurais jamais fait un si beau chrono et je ne peux que remercier mon binôme pour l’exploit qu’il m’a permis de faire et surtout j’ai compris que de sortir de sa petite zone de confort paie!

Un grande merci à l’organisation et la ville de Bergerac pour cette course !

Je n’ai qu’une envie : exploser de nouvelles fois mes chronos ! Maintenant je sais que j’en suis capable, la tortue va devoir sortir de sous sa carapace !!

La Citadine des Papillons Blancs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s