On ne vit pas seul dans cette maison..

Lors de achat de la maison, le DPE signalait des traces de termites sous le lambris au niveau des murs périphériques du RDC . Nous n’étions pas vraiment inquiets, nous avions prévu, de toutes façons, de le retirer et les bois de charpente et des planchers n’étaient pas attaqués.

Il faut savoir que notre chambre actuelle se trouve dans la future pièce de vie, je vous mets le lien de l’article qui parle des modifications de la maison juste ICI. Nous devions à la basse ne pas modifier notre chambre actuelle avant d’avoir fini l’étage mais les petites bébêtes n’ont pas vu les choses de la même manière que nous… il faut croire !

En quelques semaines, le plancher de la chambre s’effritait et le lambris tombait en lambeaux, pas vraiment la joie ! Je veux bien vivre dans le froid et et les travaux  mais les animaux  c’est DEHORS !!!

La colère nous a pris un vendredi soir et nous voila parti le samedi matin à commencer à démonter le parquet de la chambre et l’aggloméré sur lequel il est posé.  Et là… le cauchemar ! Toutes les lambourdes du plancher étaient infestées de termites. Ça grouillait dans tous les sens. La meilleure solution pour en finir était de les brûler au chalumeau, travail long et fastidieux… Il faut passer chaque morceau de bois au chalumeau  pour ne pas qu’elles nous échappent et partent se balader ailleurs. En une matinée, le tour était joué, les lambris, le parquet et les les bourdes… direction la déchetterie.

Etant donner que nous voulions avoir un mur en pierres jointées dans le séjour, nous en avons profité pour le faire avant de réinstaller notre chambre.

Et la nouvelle surprise, ( oui cette maison est pleine de rebondissements…) les pierres avaient été enduites de mortier puis de plâtre et ensuite le lambris avait été collé dessus. Nous pensions finir le murs en 2 jours, il en aura fallu 2 semaines et beaucoup d’heure de travail pour nettoyer toute les pierres avant de jointer le mur.

Nous en sommes quand même arrivés à bout et avons pu réinvestir les lieux pour reprendre les travaux à l’étage.

20161001_100626
l’état sous le parquet

20161001_15134020161006_194006102_4282

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s